Turfiste Gagnant, suivez l’exemple!

turfiste gagnant

Andy, Administrateur de tuyau-pmu.com

Bonjour et merci de votre visite! Je suis Andy webmaster de ce blog. Turfiste gagnant et passionné je suis joueur depuis 19 bonnes années. C’est vous dire que j’ai beaucoup à dire sur les courses hippiques. J’ai été débutant comme tout autre avant de mettre sur pied plusieurs tuyaux tirés de mes recherches personnelles.

Très tôt j’ai compris qu’il y avait plus que ce que l’on nous donne à voir. Plus que ce que l’on dit sur le papier. A tort ou à raison je donne mon opinion ci-dessous, libre à vous d’en juger. J’ai fouiné, j’ai trimé, ramé c’est sûr. Pour conduire mes recherches de turfiste gagnant, il m’a fallu bien commencer par le début: apprendre et comprendre le monde du turf (ses acteurs, son environnement).

Mes débuts de turfiste

C’est en Juin 1994 que commence cette belle aventure

Prix de LANGEAIS à Vincennes, je tiens mon programme des partants sans trop y comprendre grand-chose. Les termes utilisés ne me sont pas familiers (le temps, l’origine, les côtes…). Mais je suis bien décidé à m’investir dans ma nouvelle passion. Et tenez je suis passé de près avec un Quarté joué en 4 chevaux -pari unitaire- qui comportait trois chevaux de l’arrivée. Voilà comment commence l’aventure d’un turfiste gagnant. Un petit signe qui pousse à aller de l’avant.

Allez il faut s’y mettre à fond

Comprendre les termes usuels du pmu, savoir à quoi se rapporte chaque expression, qui est qui, qui fait quoi? Bien sûr cela ne se fait pas en un seul jour surtout quand on apprend par soi-même. Mais quand on a décidé d’être un turfiste gagnant…

Je collectionnais les journaux de courses, les pronostics de la presse officielle et les arrivées des courses support du Quinté+, Quarté+. Quelques mois plus tard j’avais une bonne collection pour conduire véritablement mes recherches.

Mes recherches de turfiste gagnant

Bien entendu au départ on joue comme tout le monde les favoris de la presse, les bons chevaux, les meilleurs drivers et jockeys, les entraîneurs en forme et autres chevaux ayant fait l’arrivée alignés de nouveau. Ceci est la pure logique!

Logique qui n’est pas toujours respectée, très rarement respectée d’ailleurs. Et qui va m’inciter à aller voir ailleurs. M’ouvrir ainsi l’esprit à « la combine des courses hippiques « , c’est comme ça que je l’appelle. Ma collection dont je parle ci-dessus va m’aider en cela.

« La combine des courses hippiques »

Je me mettais de cette façon à table avec pour seuls documents les arrivées en numéros, les programmes des partants et les pronostics que la presse officielle a fait de chaque course. Durant des heures je cherchais chaque signe -n’importe lequel- qui accompagnait chaque cheval ayant participé à une arrivée.

Au bout du compte je retenais ce qui était répétitif comme règle de jeu pour ensuite peaufiner au fil des courses et des arrivées, jour après jour mois après mois.

Croyez-moi j’en ai appris des choses pour affirmer (libre à vous d’en juger) que « le Turf c’est la combine « .

« Truqué? » NON je n’aime pas ce vocable il est souvent mal interprété. Je n’accuse personne!

Je parle plutôt de ces petites choses qui font GAGNER et dont personne ne vous parle jamais, qui pourtant sont sous nos yeux. Inscrits dans nos papiers presse et programme sans vraiment attirer notre attention de turfiste. Des signes qui montrent le chemin de la caisse, vous transforment en turfiste gagnant. Vous avez certainement entendu dire « les tuyaux au pmu sont souvent percés », « les tuyaux au jeu ça ne dure qu’une fois ».

FAUX! Les BONS TUYAUX ça durera aussi longtemps que les courses existeront et qu’elles se pratiqueront en formule PMU (Pari Mutuel Urbain).

Anecdotes d’un turfiste gagnant

Le gagnant du 20 Juillet 1995 à + de 20/1 (côte probable)

En Juin 1995 j’avais juste une année de course dans les jambes (pardon dans la tête!) que je prédisait à mes amis le gagnant de la course du 20 Juillet à venir comme étant le numéro 7 quel que fut son nom et quelle que fut sa côte. Arrivée Tiercé du 20 Juillet: 7 – 15 – 17 – 8 – 12. Je tenais ce gagnant (côte supérieure à 20/1) de mes seules recherches.

Le gagnant-surprise du Prix d’Amérique 2010

A l’édition 2010 du célèbre Prix d’Amérique, le cheval OYONNAX se classait premier contre toute attente à la côte faramineuse de 172/1. Un tocard comme il ne fallait pas en mettre sur un ticket ce jour-là.

Avant la course je disais à certains amis turfistes de jouer les chevaux portant les numéros 1 et 6 car l’un au moins ferait l’arrivée du Tiercé de ce jour. Les noms de ces chevaux et leurs côtes moi, je m’en foutais bien. Ils ont levé les yeux sur leurs côtes – 108/1 et 172/1- pour me répondre « t’es pas sérieux qu’est-ce que tu vas chercher là? ».

Eh bien voici l’arrivée-surprise 6 – 1 – 18. Plus qu’un tous les deux ont fait l’arrivée. Voilà la « Combine » dont je parle.

Je crois que j’ai été un peu long dans cette présentation. Je voulais simplement dire que je mets mon expérience à votre service pour vous guider. En tout cas pour ceux qui voudraient bien me suivre afin d’être vous aussi un turfiste gagnant. En somme ne pas vous voir vous ruiner à jouer comme Monsieur tout-le-monde.

Bonne visite et merci de revenir souvent!

Andy, Turfiste gagnant et Webmaster de « Tuyau-pmu »

16 Commentaires

  1. philippe a écrit

    Répondre

    • Andy a écrit

      Répondre

  2. math a écrit

    Répondre

    • Andy a écrit

      Répondre

  3. NILTON a écrit

    Répondre

    • Andy a écrit

      Répondre

      • martin a écrit

        Répondre

  4. gloria a écrit

    Répondre

    • Andy a écrit

      Répondre

  5. Répondre

    • Andy a écrit

      Répondre

  6. PIERRE a écrit

    Répondre

    • Andy a écrit

      Répondre

  7. Carcenac Henri a écrit

    Répondre

  8. daniel a écrit

    Répondre

  9. Fleury a écrit

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>